Alerte-Animaux.fr

Le site d'entraide et de conseil pour les animaux perdus, volés, disparus, ou trouvés

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-07-2013 13:19:15

KayaHZD019
Membre

Ma petite chatte chérie est morte, c'est très dur..

Ma petite chatte Kaya que j'aime tant est morte.. ça y est le jour noir est arrivé.. J'ai l'impression que le monde s 'est arrêté, qu'on m'a arraché une partie de moi, que je ne pourrais plus jamais sourire à nouveau et être heureuse.

Kaya avait disparu depuis quelques jours, comme tous les week end on l'emmenait chez les parents de mon copain qui habitent dans une maison à la campagne pour qu'elle sorte, qu'elle court, qu'elle chasse, qu'elle défende son territoire, pour qu'elle vive une vraie vie de chat quoi, avec tous ses instincts et ses besoins. La semaine elle était enfermé dans un appartement en ville et un peu triste, donc avec mon copain on s'était dit qu'il fallait lui laisser ce petit bonheur là, même si on savait le risque que ça engendrait, mais on s'était dit que c'était la vie, que si ça doit arriver ça arrivera..

Sauf que le week end dernier, elle n'est pas revenue à la maison familiale comme elle a l'habitude de faire le dimanche soir, après un  éprouvant  week end. Et comme ce même dimanche il y a eu la moisson dans les champs juste à côté, on s'était dit qu'elle était parti plus loin pour chasser cette fois et qu'elle n'était pas revenue car elle avait peur du bruit, qu'elle reviendrait dans la nuit. Sauf que cette nuit là il y a eu un gros orage, donc pour nous elle avait eu peur mais elle reviendrait le lendemain matin. Entre temps nous avons dû rentrer chez nous puisque mon copain travaillait dès le lundi (moi je ne travaille pas actuellement), donc toute la journée du Lundi 29 Juillet, nous avons surveillé avec angoisse nos téléphones dans l'attente d'un coup de fil de ma belle-mère pour nous dire qu'elle était enfin rentrée. Seulement le soir elle n'était toujours pas revenue.. Moi je pressentais déjà le pire mais je me forçais à garder espoir, car ça arrivait souvent que des chats partent pendant plusieurs jours, pour une grande cession de chasse, et reviennent une semaine plus tard comme si de rien n'était. Mais Kaya n'avait pas cette habitude là, et puis elle était si jeune, 1 an et 3 mois, en plus elle aimait rentrer pour jouer avec sa sœur (qui appartient au frère de mon copain) dans le jardin familiale, et puis se reposer sous la lavande.
Comme on s'inquiétait énormément le lundi soir, et qu'on se disait qu'elle était peut être perdue, ou coincée dans un arbre affamée en appelant  à l'aide, ou encore blessée quelque part par un piège quelconque en train d'agoniser, nous avons décidé de retourner chez mes beaux-parents pour la chercher et peut être la sauver. On a tourné pendant 2 heures à pieds dans le village et ses environs, dans les champs en criant son nom, en se disant qu'elle reconnaîtrait les voix de ses maîtres et qu'elle nous répondrait, ou reviendrait.. Mais toujours rien..
Nous sommes alors retourné chez nous le lundi soir, en pleurant tous les 2, mais on essayait de se convaincre l'un l'autre qu'elle pouvait encore revenir.
Toute le nuit du lundi au mardi, comme celle du dimanche au lundi, je n'ai pas arrêté de rêver d'elle, qu'on la retrouvait, et même dans mon rêve je m'efforçais de trouver une preuve que ce n'était pas un rêve mais la réalité, mais je me réveillais toujours, puis je pleurais.

Le mardi matin je n'en pouvais plus, il fallait que je continue à faire quelque chose pour essayer de la retrouver, j'ai donc passé ma journée à créer des annonces de pertes de chat, avec sa description, sa photo, son tatouage, j'ai également parcouru plein d'annonces de chats trouvés, en vain. Puis j'ai imprimé des annonces avec sa photo, et je suis parti de chez moi pour aller les coller dans les alentours où on l'avait perdu, tout en continuant à la chercher, à l'appeler.. J'ai tourné en voiture  pendant des heures, dans les champs, dans les villages que je ne connaissais même pas, je m'arrêtais à chaque arbre que je voyais pour vérifier qu'elle n'était pas coincée dedans. Puis je me suis arrêtée le long d'une route qui venait juste d'être goudronnée et qui est pas mal fréquentée, beaucoup par des camions, car il y avait une mini forêt de l'autre côté, je suis allé y faire un tour, toujours en l'appelant. Mais rien.. J'ai repris la voiture en me disant que j'irai faire un tour chez mes beaux-parents pour leur dire bonjour, puis repartir chez moi pour être avec mon copain qui était rentré du travail et était seul et triste lui aussi, quand quelques mètres plus loin, j'aperçois une petite bosse sur le bord de la route toute neuve, je m'étais dit que ce n'était rien mais je me suis tout de même arrêté au cas où. En m'approchant à pied j'ai discerné la silhouette d'un chat .. Il avait le dos contre la route qui était en partie goudronné, et puis j'ai vu ses pattes, claires comme celle de Kaya.. Je ne voulais pas y croire, le chat était pas mal amoché.. Kaya avait un tatouage sur l'oreille droite.. HZD019.. Le seule moyen d'en être sûre était de voir cette oreille.. C'était celle qui était contre le sol, j'ai d'abord essayé de tourner sa tête avec mon pieds, en pleurant, on aurait dit de plus en plus elle, mais elle était tellement abîmée, comme je n'y arrivais pas j'ai pris un mouchoir pour essayer avec les mains.. Et là sur son oreille droite j'ai vu.. HZ.. c'était Kaya.. J'ai crié.. J'ai crié.. J'ai crié tellement fort que même ma gorge en a été blessée.. Ma petite Kaya.. Ma petite Kayounette d'amour.. J'avais pourtant tant d'espoir, finalement, que quelqu'un  nous l'apporte vivante, nous aurions été tellement heureux avec mon copain.. Mais tout s'arrêtait là.. TOUT.. Tout nos efforts, toutes nos espérances, tout notre amour.. J'ai appelé mon copain, en pleurant, pour lui dire que j'avais trouvé Kaya, il m'a répondu « c'est vrai tu l'as retrouvée », et j'ai senti dans sa voix tellement d'espoir.. c'était affreux je ne voulais pas justement qu'il le comprenne comme ça, mais il m'a dit plus tard que mon appelle l'avait réveillé, qu'il était encore un peu dans les vapes.. Puis je lui ai dit qu'elle était morte.. Ces quelques secondes ont été tellement. dur. C'était notre petite chatte à nous, rien qu'à nous 2, notre première.. et elle était si jeune..

J'ai l'impression que c'est un cauchemar, je ne pense qu'à elle, rien qu'à elle, c'est bête mais je ne sais même pas comment je vais vivre sans elle.. J'ai perdu il y a quelques années un de mes meilleurs amis, d'un accident de voiture.. J'ai donc déjà vécu toutes ses étapes, le déni, la colère, la colère si intense et profonde.. le chantage, car je donnerai, je ferai n'importe quoi pour réparer ça.. la tristesse, si terrible et si longue.. puis enfin l'acceptation, je sais qu'elle viendra mais pour le moment j'ai l'impression que ce ne sera jamais le cas..
Pourtant, malgré cette précédente expérience, c'est comme si je ne m 'étais pas endurci, comme si j'étais plus fragile encore et que  c'était encore plus dur..
Je n'ai plus envi de rien, de personne à part mon copain, plus envi de m'amuser, d'être heureuse, de partir en vacances, de voir des copains, de travailler, de manger, de boire, de fumer.. J'ai juste envi d'elle, que tout revienne comme avant, c'était si bien..

Kaya, tu étais si belle, si douce, si gentille, si jeune, avec tes petits yeux de chat potté.. On avait tellement de moments heureux à vivre encore ensemble, tous les 3, comme une vraie famille..

Tout me rappelle Kaya, dans mon appartement j'ai constamment l'impression de l'entendre, ces petits pas sur le parquet, toutes les habitudes que j'avais prises avec elle, tous les câlins le matin qu'elle nous faisait après que les premières sonneries de nos réveils aient retenti pour qu'on se réveille en douceur et qu'on lui donne à manger, tous les endroits où elle avait l'habitude de se poser, les fenêtres, son panier, son coussin à côté de notre lit sur lequel il reste encore des poiles, le rideau du velux sur lequel elle se perchait comme un bébé kangourou.. Le lait qu'elle adorait et que mon copain lui donnait en rentrant du travail pendant qu'il goûtait, comme un rituel.. La place de ses gamelles et celles de ses litières.. Tout notre appartement est imbibé de Kaya, de ses habitudes.. C'est très dur..

Ce soir nous allons l'enterrer, je l'ai récupéré hier à la demande de mon copain pour qu'il la voit une dernière fois et qu'on l'enterre ensemble, en famille, avec tous ses jouets qui la rendaient heureuses,  qui nous connectaient., qui nous rendaient heureux.


Kaya on t'aime tellement  fort, on ne t'oubliera jamais, jamais !! J'espère que tu seras heureuse au paradis des chats, où là, tu as retrouvé ta totale liberté. Et j'espère tu ne seras pas trop triste de ne plus voir ta sœur, mais il y aura Chopin, Cathy, Ricard et plein d'autres chats qui seront là pour te protéger. Tu nous manques et nous manqueras toujours. On t'aime Kayounette chérie, petit lémurien  kangourou gizmo.


Kaya
20/04/12 – 28/07/13

Hors ligne

#2 28-02-2014 18:25:39

patou
Membre

Re : Ma petite chatte chérie est morte, c'est très dur..

je suis tellement désolée pour kaya ,j'ai lu tout se que vous avez fait pour elle,quand on aime un animal on fait le maximum surtout que c'était votre premier petit chat ,et je peux vous dire sincèrement qu'elle est au paradis avec tout plein d'animaux ,car moi aussi j'ai perdu il y a 3 mois une cocker mais elle était âgée avec un cancer et pleurésie . Ne vous arrêter pas la, re prenez un petit chaton en mémoire de kaya .

Hors ligne

Pied de page des forums